Route des Pyrinees a velo.

 

Els francesos que de velo en saben un pou, he buscat a  i he trobat aquest fantàstic escrit. Passeu be.

bonsoir
je viens de faire un copier collé du récit( faire une recherche "le breton suisse" dans les groupes sur google) de mes trois semaines dans les pyrénées
si il te faut d’autres info tu peux me contacter ou regarder sur un bouquin
"le tour des pyrénées à vélo" aux éditions althigraph
je vais pas vous faire un romand étant donné que ma vitesse de frappe est
équivalente a celle de ma femme a deux doigts avec des gants de boxe !
alors début juin départ le soir de Genève pour lourdes en train .
Ô miracle un wagon est spécialement aménagé pour transporter nos montures
sans nécessiter aucun démontage.
après une nuit paisible départ de lourdes au matin pour une première étape
tranquille jusqu’a Arette a l’ouest.
arette – st jean de pied de port toujours assez tranquille
st jean de pied de port – roncevales – isba
première journée montagneuse en Espagne 115 km arrivée assez désopilante au
village je demande a une station service si le camping est éloigné on
m’annonce 6 km de montée alors après le ravitaillement
nous atteignons le fameux emplacement ou pour tout accueil on trouve un
panneau cerrado !
retour au point de départ ou je retrouve ma pompiste que le camping est
fermé.
et la réponse est désarmante
-Je sais !!!!!!
isaba – biescas
montagnes espagnoles 36 degrés a l’hombre mais sans l’hombre !
le lendemain journée de repos pour ma femme je profite que mon fidèle vélo
est allégé de 35 kg pour aller me dérouiller les jambes dans le col du
Pourtalet
biescas – ainsa
montagne toujours aussi chaud !
ainsa – el pont de suert
magnifique étape avec un ravito d’urgence a une fontaine qui nous causera
quelques dérangement gastriques le lendemain
une bonne chiasse en vélo c’est le pied !!
el pont de suert – temp
un superbe resto sur le parcours au dernier col avant la descente !
ça requinque l’aventurier du bitume que je suis.
tremp – coll de nargo- la seu de urgell
montagne et une boulangerie a coll de nargo ou il faut absolument goûter el
coca de pan cuit au four a bois par un vieux boulanger. (patte a pain
façonnée comme une fougasse mais sans les trous ensuite en cour de cuisson
on la badigeonne d’huile d’olive et on saupoudre de sucre pour caraméliser
le tout ) .
la seu de urgell – font romeu
étape avec peu de denivellée
font romeu – andorre – la seu de urgell
un peu de bosse jusqu’au col d’envalira et ensuite descente a donf !
et avec un vélo de 45 kg ça freine pas souvent !!!!!!
andorre a la descente ça passe mais en montée avec le trafic c’est
inconcevable .
la seu de urgell – liavorsi
le col del canto retenez ce non car il fait particulièrement mal a moins que
ce soit un passage a vide mais c’est le plus difficile que j’ai rencontré
pas forcement long par forcement raide mais ce jour la c’etait pas la grande
échappée.
liavorsi étape de repos pour poupoule mon équipière.
pour moi un petit decrassage en direction de ribera de cardos une route en
cul de sac magnifique !!
liavorsi – viella
un petit col a 2072 (bonaigua ) qui se monte comme une fleur en longeant le
parc national d’aiguë de tortes
le col marque la ligne de partage des eaux et aussitôt franchi c’est la
descente dans le brouillard.
auparavant j’avais vu une femme la cinquantaine, arriver en courrant au col.
aussitôt elle repart dans la descente lorsque nous la rattrapons je lui
demande si elle fait ce genre de plaisanterie souvent.
elle m’explique qu’elle a dejas gravis les cols des alpes de cette façon
avant de s’attaquer aux pyrénnées.
puis elle me demande d’ou nous venons ,tout en roulant je lui explique notre
parcours.
je me rappellerais encore longtemps de la réplique qui suivit
elle me dit : je vous admire voyager avec un vélo autant chargé pour grimper
des cols ! moi je ne pourrais jamais y arriver !!!!!!
viella – bagniere de luchon
étape courte sous la pluie avec visibilité a 20 mètres dans le portillon
bagniere de luchon – arreau
nouvelle étape de pluie avec température en baisse
poupoule commence a saturer !
arreau – st marrie de campan
toujours la flotte alors que le Tourmalet approche.
campan – tourmalet – argeles gazost
et encore un petit 2000 dans la musette
rencontre au sommet avec un couple d’allemands qui remonte depuis Madrid
après avoir effectué une ballade de trois mois en amerique du sud .
juste avant luz st sauveur alors que on roule contre les vents thermiques de
l’après midi ,
un peloton nous dépasse sans même nous dire bonjour. damned ! je démarre
comme un fou et aussitôt la jonction effectuée j’ai fais ma place en
deuxième position et expliqué a l’idiot de tête que si il se sentait assez
fort pour ne pas dire bonjour maintenant il n’avait qu’a me montrer ce qu’il
avait dans les jambes.
dommage pour eux mais arrivé a luz st sauveur il se sont tous ramassé au
sprint a la pancarte !
non mais ! c’est quoi c’est cyclo.
argeles gazost
alors que ma femme a décidée de se reposer je retrouve un cycliste du
Morbihan et nous partons faire le col de boucharro au dessus de Gavarnie .
le pied ! montée dans les nuages qui se déchirent pour laisser apparaître
les montagnes , la fin du col est normalement interdite au cycliste ( parc
national ) mais nous continuons quand même pour jeter un coup d’oil au
versant espagnol.
retour au camping a fond 45 km de descente !
argeles gazost – lourde ( par le col du soulor)
dernière étape dans le brouillard avant de reprendre le train pour geneve
ben voila !
c’est résumé !!!!!
amicalement le cyclo campeur breton suisse qui déteste qu’on le double sans
lui dire bonjour surtout quand je roule avec mes sacoches

Pyrenees a velo

Advertisements
Aquesta entrada ha esta publicada en Companys cicleturistes. Afegeix a les adreces d'interès l'enllaç permanent.

Deixa un comentari

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

Esteu comentant fent servir el compte WordPress.com. Log Out / Canvia )

Twitter picture

Esteu comentant fent servir el compte Twitter. Log Out / Canvia )

Facebook photo

Esteu comentant fent servir el compte Facebook. Log Out / Canvia )

Google+ photo

Esteu comentant fent servir el compte Google+. Log Out / Canvia )

Connecting to %s